L’odyssée de Jana – 4ème écluse : marquer le premier point

Mucius, Promitor et Fontus virent de loin un colosse : Honos. Il les attendait, chevelure au vent et bras croisés sur sa cuirasse.

Mucius, Promitor et Fontus virent de loin un colosse : Honos. Il les attendait, chevelure au vent et bras croisés sur sa cuirasse.

Honos avait la faculté de se transformer, et là, il surplombait par sa taille la quatrième écluse qu’ils abordaient.

Distribution des rôles & lexique
Les trois héros :

Mucius : Pseudonyme – Déification d’un héros légendaire, symbole du courage

Promitor : Pseudonyme – Dieu de la distribution du grain

Fontus : Pseudonyme – Dieu des puits et des sources

Jana : Royaume pluriséculaire fondé en l’honneur de la déesse Jana, protectrice des portes et des gonds. Île isolée du monde moderne. Nom de la capitale de l’île

Les Janiens Ou Indigetes : Peuple de Jana

« di indigetes » : Catégorie de dieux de la Rome antique. Dieux d’origine de la religion et de la mythologie romaine primitive. Ils personnifient les activités quotidiennes et les valeurs romaines originelles. Plus largement, avec Sol, ceux qui montrent la voie.

Invadiare : Etymologie latine du verbe engager. Fleuve qui prend sa source dans les Montagnes de Jana, traverse ses plaines, alimente en son embouchure la capitale, pour se jeter dans la mer

Sol : Dieu solaire primitif chez les Romains

Conseil des Sols : Assemblée des prêtres et prêtresses de Jana dont cinq sont chargés d’initier les postulants à la citoyenneté janienne.

Quirinus : Prêtre. Siège parmi les Sols, représentant le Dieu protecteur de l’Etat

Vervactor : Prêtre. Siège parmi les Sols. Représentant le Dieu du premier défrichement et des jachères

Fama : Prêtresse. Siège parmi les Sols.Représentant la Déesse de la réputation et de la rumeur

Honos : Prêtre, siège parmi les Sols.Représentant le Dieu des honneurs et des charges militaires

Terminus : Prêtre, siège parmi les Sols.Représentant le Dieu des frontières

Vica Pota : Prêtresse. Siège parmi les Sols.Représentant la Déesse de la Victoire

Navis : Navire typique de l’époque romaine – avec avirons aussi bien qu’avec voiles – qu’on employait dans une flotte pour tout ce qui devait être fait promptement : pour croiser, pour exécuter une reconnaissance, pour porter un message…

Phalère : Petite parure métallique remise aux légionnaires romains pour leurs actes de bravoure

Flamen Cerialis :Fêtes célébrées en l’honneur de la déesse Cérès, de l’agriculture, des moissons

Honos – Quatrième écluse : marquer le premier point

Mucius, Promitor et Fontus virent de loin un colosse : Honos. Il les attendait, chevelure au vent et bras croisés sur sa cuirasse.

Honos avait la faculté de se transformer, et là, il surplombait par sa taille la quatrième écluse qu’ils abordaient.

* * *

Grâce aux échos de Quirinus, Vervactor et Fama, il avait déjà une bonne opinion d’eux : Mucius, Promitor et Fontus étaient d’évidence des candidats de grande qualité pour avoir gagné trois phalères et être parvenus jusqu’à lui.

C’est pour leur en imposer qu’il avait pris cette apparence de colosse.

* * *

Honos, portait le nom du Dieu des honneurs et des charges militaires. En somme, le dieu des récompenses, des petites comme des grandes victoires. Il savait combien il est important de partager les victoires avec ses troupes, de rendre les honneurs, de promouvoir ses concitoyens selon leurs mérites.

Au cours de l’Histoire, le royaume de Jana avait inspiré nombre de personnalités de tous ordres. Quel que soit le domaine dans lequel elles s’étaient illustrées, il y avait eu chez elles l’art d’encourager leurs troupes, de mettre en valeur les progrès réalisés, de partager les victoires.

Quel que soit le but à atteindre, projets courts ou chantiers de longue haleine, plus encore si le projet est lourd, ambitieux, il faut rendre les progrès visibles à la fois rapidement et régulièrement. A Jana, cela s’appelle « SAVOIR MARQUER LE PREMIER POINT ».

Au royaume, le changement et la transformation sont si bien ancrés dans les esprits, l’art de les mener est tellement haut que cela ne génère aucune anxiété chez les Janiens.

En revanche, dans le monde moderne, il n’en va pas de même. Peu de dirigeants savent mener des projets de transformation, peu connaissent les étapes à respecter. Très souvent, pris par la planification à moyen terme de la transformation, ils tendent à oublier qu’elle génère de l’inquiétude, du scepticisme voire du défaitisme.

Pour le Conseil des Sols, les Prêtres et Prêtresses qui gouvernent Jana, comme pour tous les Janiens, il est crucial de chercher rapidement des marqueurs du changement pour vaincre les réticences et éviter l’enlisement dans le scepticisme.

* * *

Honos devait s’assurer que Mucius, Promitor et Fontus avaient su concrétiser le changement aux yeux de leurs équipes et leur demanda simplement de décrire ce qu’ils avaient fait.

* * *

Mucius expliqua que pour lui, ce qui importe, c’est de montrer à l’équipe son soutien et de le concrétiser par la budgétisation et la mise en place des moyens adéquats. Son marqueur à lui, ce sont les moyens humains : montrer qu’il est attentif aux progrès de l’équipe, à sa charge de travail, à ses futurs besoins par des recrutements adaptés et des profils variés. Veiller au bon ajustement des différents profils dans l’équipe, à leur positionnement, à l’équilibre entre les méthodiques et les créatifs. Bref, veiller avec souplesse, à la bonne composition de son équipe.

Pour l’Union Postale, Promitor expliqua que le lancement du plan stratégique avait été accompagné de quinze décisions immédiates. Pour que le processus de transformation apparaisse concrètement et rapidement à tous. Une somme de petites actions simples, des changements visibles d’emblée : renouvellement complet de la gamme des emballages postaux, utilisation du digital, réaménagement physique des agences, fusion des lignes managériales à la fois pour la banque et pour le réseau.

Fontus parla de ses « quick wins ». Les « quick wins », dans les projets de long terme qu’il a eus à mener, sont des signaux tangibles que la transformation est bien amorcée, en cours, se poursuit dans le bon sens. Cela équivaut à consulter régulièrement une carte, à valider l’itinéraire parcouru et la distance restante.

Ces signaux tangibles peuvent être mis en place aussi bien à l’initiative du manager que de l’équipe : rassemblement d’équipes éparses sur un même plateau, actualisation des organigrammes, concrétisation du rattachement à un nouveau manager, par exemple au moyen de la validation des congés, des budgets, de la mise en place d’un intranet pour l’équipe. Pour Fontus, les « quick wins » sont les combustibles d’une atmosphère positive, propice à l’engagement.

* * *

Honos ne regardait que les faits, les actes. Pour lui, le compte y était.

A la stupéfaction des trois acolytes, il reprit en un éclair sa taille normale. Impassible, il fit quelques pas vers la navis et distribua trois nouvelles phalères.

Mucius, Promitor et Fontus en avaient désormais quatre chacun.

La cinquième et dernière étape se profilait. Quatre phalères étaient de bonnes augures pour la suite, mais ils devaient rester extrêmement concentrés.

* * *
La quatrième écluse s’ouvrit

2018-06-24T18:54:40+00:00